Citoyenneté

Le volontariat et l’engagement citoyen du jeune, une belle valorisation des ressources

Depuis 2011, un programme de volontariat a été lancé au Togo. Aujourd’hui, ils sont un peu plus de 13.000 jeunes (diplômés, déscolarisés) qui ont choisi de s’engager et de se mettre au service de leurs communautés.

Ils contribuent à l’amélioration du cadre et des conditions de vie des populations. Ce faisant, ces jeunes renforcent leurs compétences et expériences, puis préparent leur insertion professionnelle. Le programme du volontariat national relève d’une volonté politique forte du Chef de l’Etat togolais.

Il bénéficie du soutien du programme de volontariat des nations unies, de France volontaires et de Peace Corps. Il est cité comme l’un des meilleurs exemples en Afrique et dans le monde.

La maison des jeunes : Un cadre dédié aux jeunes pour s’informer, se former, s’épanouir

Conformément aux recommandations exprimées par les jeunes lors du Forum national des jeunes tenu en 2010, le Togo a lancé un plan de construction de maisons et centres de jeunes. Ce vaste vise à offrir un cadre d’épanouissement aux jeunes. Ainsi, à ce jour, 6 maisons et 04 centres ont été construits sur toute l’étendue du territoire notamment à Lomé, Kara, Atakpamé, Blitta, Tchamba, Tandjouare,  Dapaong, Sokodé….Mango. Le plan de mise en place des maisons de jeunes et de centres de ressources artisanales se poursuit…

Des vacances utiles et citoyennes organisées chaque année

Primer l’excellence et faire découvrir aux jeunes leur pays à travers des colonies de vacances, occuper utilement le jeune grâce aux centres aérés,  les vacances utiles et citoyennes  aident les jeunes à développer des valeurs d’acceptation,  de solidarité et du vivre ensemble.

Grâce aux activités qui y sont organisées, les jeunes se découvrent des talents et sont initiés aux activités génératrices de revenus.

La salubrité des villes, c’est aussi l’affaire des jeunes

Une initiative de la plateforme des comités de développement de quartiers soutenue par l’ANADEB, le Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV) et l’Agence nationale d’assainissement et de salubrité publique (ANASAP). Ils sont des milliers de jeunes à se mobiliser 2 samedis dans le mois dans les villes du  Togo pour balayer, désherber, curer des caniveaux, déplacer des dépotoirs sauvages.

L'entretien des pistes rurales, un bel exemple d'engagement citoyen

Des jeunes ruraux n’hésitent pas à s’enrôler dans des équipes locales pour l’entretien des pistes traversant leurs localités. Un projet mené en partenariat avec les comités de développement à la base, l ‘ANADEB et le ministère des infrastructures.